Garry Kasparov

Il n’y a pas de sport plus violent que les échecs